Mutuelle la moins chère : des prix variables

Afin de bénéficier d’un remboursement adéquat en matière de santé, souscrire à une mutuelle est devenue indispensable. Bien que la sécurité sociale prenne en charge un certain montant des dépenses de soins, elle n’est plus suffisante étant donné la conjoncture actuelle. Les avantages liés à la souscription d’une mutuelle sont accessibles moyennant une cotisation mensuelle de l’assuré.

Mais le taux de cette cotisation est loin d’être fixe puisqu’elle dépend de plusieurs facteurs et elle diffère même d’un organisme de mutuelle à un autre. C’est la raison pour laquelle, on a recours aux sites comparateurs en ligne pour faire son choix et trouver celui qui s’adapte le plus à son budget. Afin de comprendre la variation des prix, il faut savoir que parmi les critères pris en compte on trouve les facteurs humains et les taux de remboursements.

Les facteurs humains influant sur le prix d’une mutuelle

mutuelle-la-moins-chere04Le premier facteur qui fait fluctuer le prix d’une mutuelle est l’âge du souscripteur. En effet, il est remarqué que plus une personne prend de l’âge, plus elle a tendance à demander des soins plus spécifique et plus onéreuses. C’est la raison qui a poussé les mutuelles a divisé leur prestation par tranche d’âge : une mutuelle pour les jeunes, pour les familles et pour les seniors. La moins chère est alors la mutuelle pour les jeunes étant donné que leur besoins en soin est moins conséquent.

Vient ensuite celle des familles qui regroupe tous les individus la constituant pour permettre à la famille de faire des économies tout en bénéficiant des soins adéquats. Dans les mutuelles pour seniors, les couvertures sont plus spécifiques, comme le remboursement en soin dentaire et en optique entre autre. Le deuxième facteur est le lieu d’habitation du souscripteur où les soins en milieux urbains sont plus conséquents à cause des dépassements d’honoraires pratiqués.

Le taux de remboursement en fonction des garanties

Chaque complémentaire santé propose des remboursements variables. La formule qui correspond au contrat de base est une prise en charge à 100% des tarifs de la sécurité sociale. Mais pour limiter les frais supplémentaire, il est conseillé de choisir un contrat mutuel avec des garanties supérieures dont les taux de remboursement sont respectivement de 150, 200 et 300%. Pour trouver celui qui vous convient, il est recommandé de faire appel à un courtier en assurance qui vous aidera à définir vos besoins et à trouver le meilleur tarif pratiqué sur le marché.